L’Institut Meurice a, derrière lui, une longue histoire qui porte les marques d'une évolution remarquable

L'Institut des Industries de Fermentation naquit à Gand en 1887 et migra à Bruxelles en 1930. De son côté, l'Institut Meurice naquit à Charleroi en l892 pour s'installer à Bruxelles en 1897. Dès lors, le rapprochement géographique de ces deux Instituts préludait à leur fusion, réalisée sous la tutelle de la Province de Brabant, en 1954. Point final de cette longue évolution : vers 1956 - 1957, les deux Instituts réunis prennent leurs quartiers sur le campus du C.E.R.I.A. au sud d'Anderlecht. Ils sont administrativement intégrés à ce grand Centre d'Enseignement et de Recherche des Industries Alimentaires et Chimiques dont la réputation dépasse largement nos frontières et qui dépend, depuis le 1er janvier 1995, de la Commission Communautaire Française de la Région de Bruxelles-Capitale. Les hommes à l’origine de ces instituts imprimèrent à leurs établissements respectifs, le souci constant d'une transposition de la science vers l'industrie.

Ainsi apparaissait une entité d'enseignement, de recherche et de consultance qui, dans le domaine de la chimie et de la biochimie, apportait à l'industrie et au commerce des spécialistes de haut niveau bien préparés à leurs missions.

L'Institut Meurice est donc entièrement et uniquement dédié à la chimie et à la biochimie, du laboratoire à la production et à la commercialisation. L'objectif étant de toujours être en contact avec la réalité industrielle mais aussi avec la science fondamentale grâce à une étroite collaboration avec l'Institut de Recherches (IRMW) ou avec des services universitaires de pointe.

Depuis 1977, l’Institut Meurice est reconnu comme une Institution de niveau universitaire offrant un enseignement en dehors de l'Université. Les diplômés de l’Institut Meurice acquièrent, à partir de septembre 2004, après 5 ans d'études le grade de Master en Sciences de l'Ingénieur Industriel en Chimie ou Biochimie et le titre d'Ingénieur Industriel.